études

Pregnolia_Studien_head.jpg

Études Cliniques

Aperçu des études sur le développement de profils de risque pour les naissances prématurées spontanées.

flag_CH.jpg

Études de base

Auteurs: Sabrina Badir et al.

Site: Zurich

Caractérisation de la rigidité du col utérin chez 100 femmes en utilisant la technique d'aspiration pour décrire quantitativement l'évolution de la rigidité du col utérin pendant une grossesse normale.


Statut : terminé, publié

Auteurs: Sabrina Badir et al.
Site: Suisse

Conclusion:Le Système Pregnolia est plus fiable pour évaluer la rigidité du col utérin que la palpation digitale.




Statut : terminé, publié

 

Auteurs: Sabrina Badir et al.
Site: Zurich

Détermination objective de la rigidité du col utérin après l'administration de misoprostol lors de la mise en place d'un contraceptif intra-utérin.

Statut : terminé, publié

flag_CH.jpg
01_Asymptomatische_Schwangere_vs2.jpg

Intra-Observer – CH

Q1 2022 – Q4 2023

Investigateur: Dr.med.G.Hebisch
Site: Hôpital cantonal Frauenfeld

Détermination de la variabilité intra-observateur d'un appareil de mesure qui peut mesurer et quantifier la rigidité du col utérin.

 



Statut : en cours
Situation : octobre 2022

SoftCervix – CH

Q2 2014 – Q4 2022

Investigateur: PD Dr.med.D.Scheiner et al.  Site: multi-centrique, CH & BE

L'étude vise à montrer comment les mesures de rigidité du col utérin peuvent compléter les données de longueur afin d'améliorer la prédiction des naissances prématurées. La rigidité du col utérin est mesurée à l'aide du Système Pregnolia au milieu de la grossesse.

Statut : recrutement terminé
Situation : octobre 2022

Femmes enceintes asymptomatiques
sans facteurs de risque

flag_US.jpg
flag_UK.jpg
flag_NL.jpg
flag_Germany.png

Femmes enceintes asymptomatiques
avec facteurs de risque

02_Schwangere_mit_Risiko.jpeg

TUFTS – USA

Q1 2020 – Q4 2022

Investigateur: Dr.med. Michael House et al.
Site: Tufts Medical Center, Boston

Mesure de la rigidité du col utérin en cas d'insuffisance du col de l'utérus:
les femmes ayant subi un cerclage indiqué ont-elles une rigidité du col utérin moindre que les femmes d'un groupe témoin normal ?


Statut : résultats intermédiaires publiés
Situation : octobre 2022

Hamburg – DE

Q4 2021 – Q1 2023

Investigateur: Prof.I.Kyvernitakis et al.
Site: Asklepios Barmbek, Hamburg

Effets d'un traitement par pessaire sur la rigidité du col utérin, mesurée avec un nouveau type d'appareil basé sur la technique d'aspiration chez des patientes présentant un risque d'accouchement prématuré et un col raccourci.

 


Statut : en cours
Situation : octobre 2022

ATOPS – USA

Q2 2017 – Q4 2022

Investigateur: Prof.K.Myers et al.
Site: Columbia University, New York

La rigidité du col utérin est mesurée chez des femmes à haut risque avec et sans pessaire cervical. La mesure est accompagnée d'une échographie et les informations sur la rigidité et la géométrie sont utilisées conjointement pour la modélisation informatique de l'environne-ment mécanique de chaque grossesse.

Statut : recrutement effectué

Situation : octobre 2022

SPRUCE – UK

Q3 2022 – Q3 2024

Investigateur: Dr.med.A.Scharp et al.

Site: Women's Hospital, Liverpool

Évaluation du microbiome vaginal dans les grossesses multiples et collecte de valeurs sanguines et de mesures de la rigidité du col utérin pour de futures analyses exploratoires. Le but ultime est de développer un modèle réussi de stratification du risque d'accouchement prématuré spontané dans les grossesses multiples.
Statut : en cours
Situation : octobre 2022

STIPP-A – NL

Q3 2022 – Q3 2024

Investigateur: Dr.med.M.Oudijk et al.
Site: Amsterdam UMC

Étude de cohorte dans un centre de femmes enceintes asymptomatiques
avec un historique d'accouchements prématurés spontanés avant 34 semaines.
L'objectif de cette étude est d'évaluer la valeur prédictive du ramollissement du col de l'utérus et le risque d'accouchement prématuré spontanaé.


Statut : en cours
Situation : octobre 2022

INSIGHT – UK

Q1 2022 – Q4 2023

Investigateur: Prof.A.Shennan et al.
Site: King's College, London

Une étude de cohorte prospective visant à déterminer les mécanismes biologiques qui sous-tendent le raccourcissement du col de l'utérus et l'accouchement prématuré spontané, et à identifier de nouveaux biomarqueurs qui pourraient permettre de détecter précocement les femmes à haut risque d'accouchement prématuré.


Statut : en cours
Situation : octobre 2022

flag_CH.jpg
flag_NL.jpg
flag_IT.jpg

Femmes enceintes symptomatiques

Symptomatische Schwangere_vs2.jpg

Naples – IT

Q2 2022 – Q4 2022

Investigateur: Dr.med.G.Saccone et al.
Site: Federico II Universität, Neapel

Évaluer si la rigidité du col utérin permet de distinguer les vraies/fausses contractions prématurées et si les mesures de la rigidité du col améliorent la détection des femmes présentant un risque d'accouchement prématuré spontané, en combinaison ou en comparaison avec les examens actuels.

Statut : en cours
Situation : octobre 2022

PBS–I – CH

Q3 2020 – Q4 2023

Investigateur: Prof.D.Surbek et al.
Site: Hôpital Universitaire, Berne

Étude Pregnolia Berne I : Évaluation de l'efficacité de la mesure de la rigidité du col utérin chez les femmes enceintes (24-33 6/7 semaines) dont les membranes sont cliniquement intactes et qui présentent des signes et des symptômes de contractions prématurées, afin de prédire le temps jusqu'à l'accouchement.

Statut : en cours

Situation : octobre 2022

STIPP-S – NL

Q3 2022 – Q4 2024

Investigateur: Dr.med.M.Oudijk et al.
Site: Amsterdam UMC

Étude de cohorte dans un centre de femmes enceintes symptomatiques présentant une menace d'accouchement prématuré entre la 24e et la 34e semaine. L'objectif de cette étude est d'évaluer la valeur prédictive du ramollissement du col de l'utérus et le risque d'accouchement prématuré spontané.

Statut : en cours
Situation : octobre 2022

flag_CH.jpg

Déclenchement de l'accouchement

Geburtseinleitung.jpg

Predict – CH

Q1 2022 – Q1 2023

Investigateur: Dr.med.F.Migliorelli et al.
Site: Hôpitaux Universitaires, Genève

L'objectif de l'étude est de développer un modèle prédictif pour les contractions qui surviennent spontanément entre la 39e et la 41e semaine chez des grossesses uniques et ne présentant aucun signe d'accouchement avant cette date.

Statut : en cours
Situation : octobre 2022

PBS–II – CH

Q3 2020 – Q2 2023

Investigateur: Prof.D.Surbek et al.
Site: Hôpital Universitaire, Berne

Étude Pregnolia Berne II : évaluation de l'efficacité des mesures de la rigidité du col utérin chez les femmes enceintes
(37-41 6/7 semaines) qui souhaitent accoucher par voie vaginale après une césarienne et qui subissent un déclenchement de l'accouchement.

Statut : résultats intermédiaires publiés
Situation : octobre 2022